Nouvelle-Zélande : Ile du sud

Nous démarrons notre périple néo-zélandais par la ville de Christchurch, la capitale de l’île du sud. Cette ville porte encore les stigmates des 2 terribles tremblements de terre de 2010 et 2011.
Nous sommes logés 2 nuits chez Craig et Jim, merci encore à eux pour leur accueil.

Nous prenons ensuite la direction du centre et du sud de l’île.
Nous découvrons le magnifique lac Tekapo puis randonnons jusqu’au glacier du mont Cook, le plus haut de l’île.
Notre chemin nous mène ensuite sur la côte sud-est de l’île qui propose une magnifique route scénique. Nous traversons la grande ville étudiante de Dunedin et sa superbe péninsule. Nous y observons des lions de mer, des phoques, des pingouins mais aussi des goélands. Nous atteignons Invercargill, la ville la plus au sud du pays. A 3.000 km au loin notre imagination devine l’Antarctique.

La remontée par la côte ouest est majestueuse. La pluie nous empêche d’admirer au maximum Le lac Te Anau et les fjords de Milford sound.

Nous visitons la très réputée ville de Queenstown, grande station de ski l’hiver et temple des sports de montagne et d’eau grâce à son lac l’été.

La route côtière de l’ouest de l’île est magnifique. D’un côté de la route la mer de Tasmanie et de l’autre, à quelques encablures, un enchainement de monts qui nous mène aux 2 glaciers les plus fameux, Fox et Franz Joseph.

La côte nord est bénie des dieux : le parc national Abel Tasman, la golden bay et ses immensités de sable, la très chic ville de Nelson jusqu’aux vignobles de Blenheim. Le temps passe trop vite et nous voilà déjà de retour à Christchurch chez nos amis Craig et Jim. Nous y rencontrons 14 autres voyageurs pour un remake de l’auberge espagnole.
Nous quittons l’île du nord et sommes heureux d’avoir pu découvrir un endroit d’une beauté exceptionnelle.